Quels vaccins sont obligatoires au Brésil ?

Publié le : 04 juillet 20223 mins de lecture

Situé en Amérique latine au niveau de l’équateur terrestre, le Brésil est un vaste pays au climat tropical régissant des paysages luxuriants propices aux activités touristiques en toute saison. Toutefois, les visiteurs sont tenus de préparer leur séjour en immunisant leur organisme contre diverses maladies locales potentiellement mortelles, complexes et coûteuses.

Vous envisagez de vous rendre au Brésil ? Tenez-vous informés, car certains vaccins sont recommandés, mais pas obligatoires. Les vaccins requis varient et dépendent des régions que vous comptez visiter. Quels vaccins sont nécessaires pour voyager au Brésil ? Trouvez la réponse à toutes vos questions en lisant ce qui suit.

Les vagues de chaleur sous les tropiques !

· La fièvre jaune

La vaccination contre la fièvre jaune est indispensable pour voyager au Brésil, et elle est obligatoire si la personne vient d’un autre pays d’Amérique du Sud. En effet, le vecteur de cette maladie est omniprésent sur le territoire brésilien, et il peut transmettre une infection à un risque relativement élevé par une simple piqûre de moustique.

· La fièvre typhoïde

Cette pathologie est causée par une bactérie présente dans les aliments ou l’eau contaminés, et elle peut être fréquente dans de nombreuses régions du Brésil. Le vaccin contre la typhoïde doit être pris 10 jours avant le départ et est donc recommandé aux personnes qui se rendent dans différentes régions du pays.

L’hépatite et la méningite !

· Hépatite A et B

Le vaccin contre l’hépatite A permet de résister à l’infection résultant de l’ingestion d’aliments contaminés par la bactérie associée et le touriste doit effectuer l’opération 15 jours avant son vol pour le Brésil. En outre, le touriste doit également recevoir une injection de rappel dans un délai de 1 et 3 ans après la première injection.

· Méningite A et C

Les étrangers effectuant des voyages répétés au Brésil et restant en contact avec la population brésilienne sont aussi invités à se faire vacciner contre la méningite de type A et C afin de réduire l’infection des enfants ou des jeunes adultes.

La rage et les mesures de protections secondaires

· Rage

Le virus de la rage est généralement contracté par des morsures ou des fluides d’animaux. Les voyageurs qui prévoient des séjours prolongés dans les zones rurales du Brésil doivent avoir un carnet de vaccination à jour.

· Paludisme et autres

Certaines maladies endémiques ne disposent pas encore de vaccins efficaces (dengue, chikungunya, zika, paludisme, etc.), et nécessitent donc des mesures préventives, mais aussi curatives pour limiter le risque de contamination.

Plan du site