Le temple de bois de Canimblé : un témoignage de la culture africaine au Brésil

Publié le : 04 juillet 20224 mins de lecture

Vous êtes amateur de culture et vous envisagez de visiter le Brésil prochainement ? Alors, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur les lieux consacrés à la culture afro-brésilienne, tel que le temple de bois de Canimblé. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

La culture africaine : une grande influence au Brésil

Le Brésil est un pays multiculturel et multiraciale. De nombreuses civilisations se sont mélangées dans ce territoire et ont bâtie le peuple brésilien, tel que nous le voyons aujourd’hui. Mais s’il y a bien des ethnies qui se sont démarquées, ce sont sans hésiter les Africains. À une certaine époque, l’esclavage africain a été imminent au Brésil. Des milliers d’Africains ont été transférés dans ce pays, en tant qu’esclaves. Ces derniers ont formé une part de la culture brésilienne, qui continue encore à être vénérés actuellement par une certaine communauté. Et aujourd’hui, on peut même découvrir des temples pour la pratique de ces rituels Africains. Tel est le cas du temple de bois de Canimblé ou de Candomblé.

Le temple de bois de Canimblé : un lieu de consécration au Candomblé

Le Candomblé est une religion africaine, qui a trouvé son essor au Salvador. Il a été originellement pratiqué par les esclaves Africains durant l’époque coloniale, en guise de lutte contre l’exploitation et l’oppression des blancs. Cette pratique spirituelle a notamment renforcé les liens entre ces esclaves, ce qui a immédiatement suscité la crainte des colons. Ces derniers ont alors décidé d’interdire la pratique de la religion. Mais pour ne pas faire disparaître le « candomblé », les esclaves ont simulés les noms des divinités aux saints des catholiques, donnant ainsi l’impression qu’ils pratiquaient la religion catholique. Avec le temps, le candomblé a fini par être accepté, mais malgré tout, les pratiquants continuent à vénérer les divinités, avec des noms catholiques. Les temples comme celui du bois du Canimblé sont donc les lieux de consécration à cette religion.

Le temple de bois de Canimblé : un lieu culturel à visiter absolument

Le temple de bois de Canimblé est un vrai lieu touristique qui permet de comprendre un peu plus la culture afro-brésilienne. Vous pouvez notamment assister à de nombreuses pratiques lors de votre séjour là-bas. Il y a le carnaval où l’on peut voir des spectacles de danses et de chants, ainsi que des rituels spirituels, faisant appel aux divinités. Il y a également les divers cultes et cérémonies du candomblé. Enfin, vous aurez aussi la chance de découvrir le fameux acarajé. C’est une spécialité culinaire afro-brésilienne. Originaire de l’état de Bahia, cette nourriture est considérée comme sacrée et est donnée en offrande lors des cérémonies de candomblé.

Plan du site